Octobre 2021,

ÇA SENT BON LA RENTRÉE !

On ramasse les pommes et les noix, on range les confitures au cellier et on commence les élagages en douceur.
Odeurs de terre mouillée mêlée à celles des feuilles tombées. Souffle du vent.


Wind Spiral II (2006) par l’artiste australienne Bronwyn Berman

Et aussi, on se délecte toujours d’avoir retrouvé le public, et du beau succès de IPHIGÉNIE À SPLOTT en juillet chez Artéphile, à Avignon.
Vous pouvez lire notre nouvelle revue de presse ici.
Avec même un article du New York Times !
Mais notre retour préféré, c’est la phrase d’une spectatrice très émue : « Je ne regarderai plus jamais les punks à chien du même œil ». But atteint.

Notre Effie internationale (aka Morgane Peters) reprend la route pour aller clamer sa rage.

Ce sera d’abord le jeudi 14 octobre à La Guérétoise de spectacle (partenaire d’Artéphile), à Guéret.

Puis les 5, 6 et 7 novembre au Midi/Minuit, à Grenoble.

D’autres dates se profilent en 2022.

Ce sont Sylvie Chenard et Emme Cros de La Strada & Compagnies qui s’occupent maintenant de la diffusion du spectacle.


REPORT DES DATES DE PAYSAGE INTÉRIEUR BRUT

Nos dates prévues en avril dernier, pour les Traversées du Théâtre du Briançonnais, avec Paysage Intérieur Brut de Marie Dilasser, interprété par Line Wiblé, sont reportées du 23 au 26 novembre 2021
Toutes les infos ici.


PROCHAINE CRÉATION, CE QU’EST L’AMOUR

Nous commençons à trouver des résidences/partenaires/productions etc… pour notre création de Ce qu’est l’amour, de Linda McLean (texte français de Blandine Pélissier et Sarah Vermande) mise en scène de Blandine Pélissier, avec André Le Hir, Morgane Peters et Line Wiblé.
Hâte de pouvoir vous en dire plus et de se (re)mettre au travail !

Mai 2021

MAI 2021, RÉOUVERTURE TANT ATTENDUE DES LIEUX CULTURELS !

AVIGNON OFF, ON EST DANS LES STARTING-BLOCKS !


Rien ne sera vraiment plus comme « avant ».
Comment imaginer un en-commun autrement ?

La compagnie a la grande chance d’être soutenue depuis son premier spectacle par la merveilleuse équipe d’Artéphile, à Avignon.
C’est là que nous allons reprendre IPHIGÉNIE À SPLOTT en juillet.
Artéphile a travaillé collectivement avec les compagnies programmées en 2020 pour que soit possible un festival 2021 qui ne laisse personne sur le bord de la route.
Nous allons donc jouer un jour sur deux, afin de respecter le protocole sanitaire et de laisser la place à toutes les compagnies.

Ce sera du 07 au 27 juillet à 11h30, les jours impairs.
Toutes les infos ici

AVANT-PREMIÈRE LE DIMANCHE 27 juin À 19H00 !

Et voilà notre nouveau teaser, tourné cet hiver aux alentours de Saint-Brieuc, et monté par la comédienne Morgane Peters herself.


LES OFFICIEUSES D’ARTÉPHILE

Le lundi 19 juillet à 20h30 (entrée libre), nous lirons notre prochaine création pour laquelle nous sommes en recherche de résidences/partenaires/productions etc.

Ce qu’est l’amour, de Linda McLean
(texte français de Blandine Pélissier et Sarah Vermande)
mise en scène de Blandine Pélissier, avec André Le Hir, Morgane Peters et Line Wiblé.


REPORT DES DATES DE PAYSAGE INTÉRIEUR BRUT !

Nos dates prévues en avril dernier, pour les Traversées du Théâtre du Briançonnais, avec Paysage Intérieur Brut de Marie Dilasser, interprété par Line Wiblé, sont reportées en novembre 2021.


HÂTE DE VOUS REVOIR !

JANVIER 2021, QUELQUES NOUVELLES !

2020… drôle d’année et année blanche pour le spectacle vivant…
Le Festival d’Avignon annulé, donc pas de reprise d’Iphigénie à Splott à Artéphile comme prévu. Nous avions eu une bonne revue de presse en 2019 et toute l’équipe était partante pour y revenir !

La compagnie en a profité pour déménager et poser ses valises et ses décors dans les Côtes d’Armor, à Pléneuf Val-André, où l’accueil de l’équipe municipale est chaleureux et met du baume au cœur.
Extrait du bulletin municipal

La résidence de re-création d’Iphigénie à Splott a bien eu lieu au Carroi  à La Flèche en septembre, grâce au soutien du Théâtre des Ilets, CDN de Montluçon et à la formidable équipe de Richard Le Normand au Carroi. Nous avons pu y retravailler la scénographie, le son et les lumières.

Mais les dates de janvier 2021 au Carroi et à La Guérétoise de spectacle (Guéret) ont été annulées.

On ne baisse pas les bras, on ne se décourage pas, et on en profite pour explorer la région et filmer un nouveau teaser pour Iphigénie à Splott ! Des résonnances entre Cardiff et Saint-Brieuc ? Morgane Peters (Effie) en profite pour se lancer dans le montage.

On commence également à enregistrer des pièces radiophoniques grâce à Arnaud Barré, ingé-son multi-casquettes (et fin cuisinier).
Les cris du nombril caressent l’idée d’une chaine pour les diffuser.

Bref on travaille l’en-commun pour continuer à vivre et rire et créer !

Les projets

CE QU’EST L’AMOUR, de Linda McLean (texte français de B. Pélissier et S. Vermande)
Mise en scène de Blandine Pélissier (projet à venir…)

IPHIGÉNIE À SPLOTT, de Gary Owen (texte français de B. Pélissier et K. Rivière)
Mise en scène de Blandine Pélissier

PAYSAGE INTÉRIEUR BRUT, de Marie Dilasser
Mise en scène de Blandine Pélissier

UN JOUR OU L’AUTRE, de Linda McLean
Mise en scène de Blandine Pélissier

Iphigénie à Splott

Effie habite à Splott, un quartier de Cardiff, la capitale du Pays de Galles, touché par la désindustrialisation, le chômage et la paupérisation. Effie, c’est le genre de fille qu’on évite de regarder dans les yeux quand on la croise dans la rue, qu’on se permet de juger l’air de rien. Effie, on croit la connaître, mais on n’en connaît pas la moitié. Tous les samedis, elle se jette dans une spirale d’alcool, de drogues et de drames, et émerge au bout de trois jours d’une gueule de bois pire que la mort pour mieux recommencer. Et puis, un soir, l’occasion lui est offerte d’être plus que ça.

Une pièce de Gary Owen (Pays de Galles)
Texte français de Blandine Pélissier et Kelly Rivière
Éditions Koïnè

Création à Artéphile – Avignon OFF 2019

Mise en scène Blandine Pélissier
Avec Morgane Peters
Collaboration artistique So Beau-Blache
Création lumière Ivan Mathis
Création musicale Loki Harfagr
Scéno/costumes So Beau-Blache et Alice Yvernat
Son Arnaud Barré

Production Isabelle Canals
Diffusion Anne Marchionini

Ce texte a bénéficié d’une aide à la traduction de la Maison Antoine Vitez et a été lu pour la première fois à l’initiative de Prise Directe, lors de son festival 2017.
Texte lauréat de l’Aide à la création de textes dramatiques – Artcena.
Texte lauréat Scenic Youth 2019, Prix des lycéens pour les nouvelles écritures de théâtre – Comédie de Béthune, CDN Hauts-de-France, direction Cécile Backès.

Gary Owen est représenté dans les pays francophones par MCR (info@paris-mcr.com) en accord avec Curtis Brown, Londres.

Teaser

Le dossier artistique

Paysage Intérieur Brut

Une pièce de Marie Dilasser (Quartett Editions)
Création Avignon OFF 2019

Mise en scène Blandine Pélissier
Avec Line Wiblé

Collaboration artistique So Beau-Blache
Création lumière Carole Agostini
Scéno/costumes/graphisme/teaser So Beau-Blache



Elle est lasse, Bernadette.
Et nombreuse dans sa tête.

Marie Dilasser nous invite dans la tête de Bernadette qui tente de se reconstruire après une tentative de suicide et une dépression suite à un harcèlement au travail.
Tout en préparant ses fameuses patates à l’eau dans sa cuisine, Bernadette joue à se métamorphoser pour tromper son immense lassitude. Elle devient son chien Rumex, son mari Joël, paysan et spécialiste en génétique bovine, sa mère Anna, qui se promène sur les routes la nuit pour revoir son ancienne maison… Endormie par les lexomils et la télé, elle ne se réveille vraiment qu’au son du boîtier de pompier, car elle est devenue pompière bénévole. Et puis il y a Rotrou, l’ancien patron aux mains baladeuses et au verbe humiliant, qu’elle voit en bœuf, accroché au lustre, prêt à être dépecé. Rotrou, Monsieur Loyal de la modernité et du consumérisme, bœuf blanc flasque et fantomatique, aspirant par le cul des tas de vieilleries qu’il recrache en objets modernes. Rotrou, par qui Bernadette va se laisser aspirer pour mieux le dépecer de l’intérieur et cracher toute sa colère dans ses entrailles. Et elle pourra alors sortir de sa cuisine, pour « reconstruire un monde ».


Teaser

Dossier artistique

Télécharger

« Un jour ou l’autre », reprise au Théâtre de l’Abbaye à St-Maur-des-Fossés !

Le samedi 10 mars à 20h30 et le dimanche 11 mars 2018 à 16h
Pour réserver les places et venir au théâtre, c’est par ici :
Théâtre de l’Abbaye

Un jour ou l’autre, de Linda McLean.
Il y a Bill et Bertha, un couple de déficients mentaux luttant contre l’angoisse du dehors par des rituels cocasses. Il y a Jackie et Dave, une serveuse de bar et son patron, encombrés de solitude, qui oseront, oseront pas. Il y a ce qui les lie. Une pièce engagée, humaine, à l’humour redoutable.

Lire plus…

« Un jour ou l’autre » retourne à Avignon en 2017 !

UJOLA-visuel-vitrepuzzle

Un jour ou l’autre, de Linda McLean.
Ce sera à Artéphile ! artephile-noir

Il y a Bill et Bertha, un couple de déficients mentaux luttant contre l’angoisse du dehors par des rituels cocasses. Il y a Jackie et Dave, une serveuse de bar et son patron, encombrés de solitude, qui oseront, oseront pas. Il y a ce qui les lie. Une pièce engagée, humaine, à l’humour redoutable.

Lire la suite…

« Un jour ou l’autre », reprise à la Ferme de Bel Ébat-Théâtre de Guyancourt

Le vendredi 3 février 2017 à 20h30
Pour réserver les places, c’est par ici :
La Ferme de Bel Ébat

Un jour ou l’autre, de Linda McLean.
Il y a Bill et Bertha, un couple de déficients mentaux luttant contre l’angoisse du dehors par des rituels cocasses. Il y a Jackie et Dave, une serveuse de bar et son patron, encombrés de solitude, qui oseront, oseront pas. Il y a ce qui les lie. Une pièce engagée, humaine, à l’humour redoutable.

Lire plus…

« Un jour ou l’autre », on se prépare pour Avignon 2016

 

Ce sera à Artéphile ! artephile-noir

UJOLA-visuel-vitrepuzzleUn jour ou l’autre, de Linda McLean.

Il y a Bill et Bertha, un couple de déficients mentaux luttant contre l’angoisse du dehors par des rituels cocasses. Il y a Jackie et Dave, une serveuse de bar et son patron, encombrés de solitude, qui oseront, oseront pas. Il y a ce qui les lie. Une pièce engagée, humaine, à l’humour redoutable.

Lire la suite…

 

©So Beau-Blache